IOKOI

IOKOI

Liquefy

(-ous)

Pris dans un monde de science-fiction, notre société fait de moins en moins la différence en cyberréalité et quotidien envahi par la technologie. Avec son premier album, Liquefy, la suisso-italienne IOKOI construit un univers synthétique sur lequel plane la chaleur de sa voix, lien avec nos êtres de chair et de sang et de machines martiales.

Travaillant à composer et improviser des musiques pour des films muets de science-fiction des années 20-30, IOKOI reste une énigme, de par le manque d’informations la concernant, si ce n’est qu’elle a composé pour Yohji Yamamoto et collaboré avec le Swiss Institute of Incoherent Cinematography.

Entre trip-hop évanescent, réminiscences 80 et r’n’b expérimental, Liquefy dresse des ponts entre les courants, laissant couler des mélodies en suspension, qui ne sont pas sans évoquer un mélange de Moloko et FKA Twigs, comblant des vides et recollant les morceaux de machines floutées, oeuvres de l’homme et de son désir de maitriser son environnement.

Cinématographique de par ses modulations aux allures de scripte, la musique de IOKOI glisse entre les oreilles, ouvre des pistes pour en refermer d’autres, demande d’être domptée pour en apprécier sa richesse singulière, aux contours familiers et ses partis pris presque pop, tout en gardant les distances. Entre froideur moite et déviance inquiétante, Liquefy s’impose comme un album intriguant aux intonations futuristes, profondément enracinées dans notre époque. Envoûtant.

Roland Torres

Site : iokoi.net

00-iokoi-liquefy-web-2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s