Grumbling Fur

Grumbling Fur

Furfour

(Thrill Jockey)

Avec le duo Grumbling Fur, le psychédélisme aime prendre des chemins de traverse, plongeant dans des territoires intérieurs aux allures de rêve éveillé, sur lesquels courent et jouent des personnages lumineux aux contours flous et insaisissables.

Avec Alexander Tucker et Daniel O’Sullivan, la musique n’est pas sans évoquer un monde en suspension composé de couches superposées, convoquant Animal Collective à se prélasser dans des bulles de savon et tutoyer les sphères d’un espace fantastique, posé en équilibre sur les cimes de montagnes enneigées, sur lesquelles planent des mélodies aux strates complexes et imbriquées.

Furfour joue avec l’imaginaire, articulé autour de chansons aux accroches pop, où la mélancolie trainante déverse des bribes d’existences réfléchies, biographies sculptées dans la peau de personnages imaginaires aux auras joyeuses se déversant dans un tout distancié à l’universalité charnelle. Un album emprunt de poésie et de sensibilité nuageuse. Très fortement recommandé.

Roland Torres

grumbling-fur

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s