Pierce Warnecke

Pierce Warnecke

Memory Fragments

(Room40)

Accueilli sur Room40, le label de Lawrence English, le premier album de l’américain Pierce Warnecke, résidant en Espagne, est un voyage dans les débris de la mémoire, comme l’indique son titre.

La mémoire peut prendre des allures diverses, avec ses imprécisions et ses recompositions, ses transformations et ses mises en abime. Pierce Warnecke joue avec les bribes du temps pour composer des titres aux étirements osseux, nourris de field recordings et de pianos ombrageux, créant des zones de climats anxiogènes sur lesquelles souffle une brise aux relents de souffre.

Avec Memory Fragments, l’artiste nous fait sombrer dans des profondeurs amnésiques, que l’on cherchera à faire coïncider avec les nôtres, embrumées par les faux souvenirs et les pièces d’un puzzle disséminées aux quatre coins de notre histoire.

Entre électro-acoustique dark et ambient tourmentée, Memory Fragments joue constamment avec les sens, ouvrant des parterres de vrombissements instables, lâchant des bribes de notes dans des souterrains aux lumières éteintes. Pierce Warnecke se fait l’apôtre d’un genre transgressé de part en part, longeant des sentiers escarpés, acculés aux falaises de précipices sans fond. Envoutant.

Roland Torres

Sites : piercewarnecke.comsoundcloud.com/piercewarnecke

Pierce Warneckea

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s