Raime

Raime

Tooth

(Blackest Ever Black)

Tooth est un album qui dévie continuellement de la trajectoire dans laquelle on aimerait l’intégrer, défiant les langages musicaux pour les transposer dans un dialecte minimaliste aux consonnes diluées.

Si le duo Raime composé par Joe Andrews et Tom Halstead, s’est fait le porte-étendard d’une certaine idée de l’esthétique défendue par le label Blackest Ever Black depuis ses débuts, sombre et auréolée de relents eighties, leur nouvel opus Tooth, puise dans la modernité des productions actuelles, qu’elles soient hip hop ou dubstep, pour les traduire de manière foncièrement singulière, où guitare rythmique et batterie sèche claquent au vent, délivrant un post-punk glacial aux effluves souterraines.

Avec Raime, tout est dans l’art d’écouter entre les notes, de traduire dans un ailleurs quasi métaphysique, le mors aux dents. Tooth a tout d’une musique cérébrale et fait pourtant appel au sens, histoire de nous perdre un peu plus dans ce moins qu’il s’évertue à vouloir faire sonner comme un tout élaboré à coups de néant, avec ses structures tournoyantes faites de débris et de poussière, de lumières rasantes et d’anorexie hivernale aux tensions hybrides et équilibristes. Sublime.

Roland Torres

Raime

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s