Lawrence English

Lawrence English

Approaching Nothing

(Baskaru)

C’est à un travail de ping pong temporel auquel nous invite Lawrence English avec sa nouvelle pièce sonore Approaching Nothing.

En réponse décalée ou en continuité fragmentée, Lawrence English s’est rendu à Vela Luka, sur l’ile de Korcula (Croatie), pour enregistrer aujourd’hui, les lieux sur lesquels le compositeur Luc Ferrari et de son acolyte Brunhild Ferrari avaient enregisté Presque Rien, il y a 50 ans.

Approaching Nothing est une oeuvre de field recording dans toute sa splendeur et sa nudité, où les oiseaux chantent et les fanfares s’entrainent, les discussions s’animant avant de plonger sous la table, sur laquelle les couverts viennent se cogner les dents sur le bord des assiettes, la pluie prenant le pas sur les hommes pour ouvrir les portes d’un espace temps aux allures d’écho.

Lawrence English prend le temps de nous faire entendre ce quotidien que nous n’écoutons plus, et qui gît là, sous nos gestes et nous entoure. Fragments de vie et d’années concentrés en 30 minutes. Lien entre les ages et les hommes, la nature qui passe et les sons qui restent à jamais gravés sur le sillon.

Que reste-t-il de la notion de distance à travers les années ? En quoi l’humanité et son environnement ont-ils changé ? Un album qui pose des questions, à chacun d’y trouver sa réponse.

Roland Torres 

Site : lawrenceenglish.com

lawrenceenglish

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s