Bernard Grancher

Bernard Grancher

Cocktail Monotone

(Gonzaï Records)

Chez Bernard Grancher, les chansons sont des hymnes à la violence quotidienne, gorgée de dadaïsme et de schizophrénie 8-bit.

Faisant suite à son grandiose Monsieur Délicieux sorti en 2013 sur Ego Twister, Bernard Grancher revient avec Cocktail Monotone, album aux litanies habillées de cruauté enfantine et de coups de couteau mélodiques. Plus posé musicalement que son précédent opus, Cocktail Monotone n’en reste pas moins un concentré d’histoires sauvages et de violence domestique, d’onanisme mentale et d’envolées psychédéliques pour HP traumatisés.

Le calme apparent de certains titres n’est que l’arbre qui cache la forêt, avec ses ritournelles pleine de vices et de déviances quotidiennes, de crasse humaine et de prose politiquement incorrecte. Les années 80 débordent à travers chaque boite à rythmes et nappes de synthés boiteuses, n’étant pas sans évoquer des formations telles que Ptôse ou Achwghâ Ney Wodei. Définitivement viral et dérangé.

Roland Torres

Site : gbbg.blogspot.fr

Bernard Grancher - Cocktail Monotone

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s