Yearning Kru

Yearning Kru

Copper Vale

(Planet Mu)

Il est des disques qui ne feront certainement pas la une des journaux spécialisés et qui mériteraient d’être plus amplement relayés, de par leur positionnement singulier et leur autonomie musicale. Le nouvel opus, Copper Vale, du mystérieux Yearning Kru fait partie, sans conteste, de ceux là. Son univers aux allures de bande son cinématographique, est une expérience purement psychédélique, déployant des tentacules hybrides dans un cortex branché en permanence, sur des images aux flux nerveux agités, traversés d’étincelles d’étrangeté et de permanente obscurité. Nourri du genre Fantasy, Copper Vale, est avant tout, un univers à lui seul, construit autour de machines organiques et de bruitages surgis d’un ailleurs anxiogène indéfinissable, aux modulations hantées et atmosphères suintantes. On devine, entre les mailles serrées de cette jungle tortueuse, habitée de bêtes monstrueuses et d’êtres rampants, des bribes de lumière tachée de sang, viscères tombantes d’Orques échappés de la Terre du Milieu, batailles parasites d’un micro espace écrasé par la charge du temps et broyé par de malades pensées. Une musique terrifiante et envoutante à la fois.

Roland Torres

Sites : yearningkru.tumblr.com / soundcloud.com/yearning-kru

yearningkru

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s