Patricia

Patricia

Bem Inventory

(Opal Tapes)

Sorti début septembre, le nouvel opus de Max Ravitz aka Patricia, Bem Inventory (en référence au Bem Sex Role Inventory, mis au point en 1971 par le Dr. Sandra Lipsitz Bem, test censé révéler votre part de masculinité, féminité ou androgynie), continue sur la lancée de son premier album Body Issues (2013), déversant son lot de synthés lo-fi et de kicks sous mixées, de tournoiements étranges et d’envolées en apesanteur. Nourri de diverses expériences avec des sorties pour Spectral Sound, Russian Torrent Versions ou L.I.E.S. et collaborations, notamment aux cotés de Gareth Smyth ou de Matt Morandi, Patricia conjugue ses influences à l’infini, nourries de l’electro des années 80, d’Afrika Bambaataa en passant par Cybotron, Juan Atkins ou Egyptian Lover, injectant des rythmiques en strates sur des mélodies à la complexité chavirante, perdant le fil pour retomber sur ses pattes, noyant les émotions sous des oreillers de plumes à la douceur dansante. Bem Inventory repousse plus loin la house, pour la faire pénétrer dans un cocon aux expérimentations hantées, nourrie de pulsations déséquilibrées et de rétro modernité dubby caverneuse, conviant Basic Channel à fricoter sur les lèvres de sonorités analogiques aux effluves transgenres, ouvrant en grand les portes de son statut d’artiste majeur. Vital.

Roland Torres

Site : soundcloud.com/patriciaaa

Patricia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s