Distel

Distel

Zand

(Ant-Zen)

Le nouvel album du duo hollandais Distel, ne pouvait pas mieux tomber qu’en cette période de l’année, où les lumières commencent à disparaitre sous les chutes de feuilles automnales. Avec Zand, il dessine des paysages désolés sur lesquels souffle une bise electro darkwave aux ambiances crépusculaires, auréolées de synthés rongés de l’intérieur, de rythmiques langoureuses et de guitares noyées sous des couches de réverb. Les vocaux entrainent l’auditeur sur des hauteurs mélancoliques à la noirceure picturale enveloppante. Les tracks habillés de leur plus simple appareil, font leur travail de sape, enfonçant profondément nos sens dans des géographies désertiques noyées de lueurs blafardes, laissant définitivement l’espoir à la porte, pour le laisser courir le long de landes oubliées. Distel prolonge à sa manière, les litanies coldwave des années 80, appuyées par une production fortement ancrée dans notre époque, évitant ainsi de tomber dans le piège de l’hommage plombant. Un opus à la beauté ténébreuse et aux ombres suffisamment voilées pour capter notre attention. Très fortement recommandé.

Roland Torres

Distel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s