HEXN

HEXN

al-khïmiyya

(Old Bicycle Records / No Cry Records / diNotte Records / The Black Box)

Si les soufis donnaient dans le drone, il n’y a pas de doute que HEXN ferait ofice de muezzin, du haut de ses répétitions de transe psychédélique. Avec al-khïmiyya, l’artiste élabore un univers singulier qui voit l’électronique et l’experimental se muer en objet climatique et rampant, longues litanies bipolaires aux allures de catatonie musicale exploratrice. Les tracks forment un tout obsédant avec ses grésillements noise et ses dérives constantes à travers les frontières sombres de la schizophrénie. HEXN fait gronder les saturations sur des murs de rythmiques lancinantes, minimales et viscérales, écorchées et sanglantes. Il se dégage comme un état d’apesanteur horrifique de sa musique, cauchemar éveillé d’un monde au bord de l’abime. On ne peut s’empêcher de penser à H.P. Lovecraft en écouant cette concentration de de puissance sombre et de rugosité animale issues des abysses, la voix lointaine aux intonations vociférées appuyant la sensation de malaise que procure cet amalgame de poussière écarlate et de viscosité hypnotique, longue complainte aux contours de prière paganiste. Très fortement recommandé.

Roland Torres

hexn

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s