Peter Prautzsch

Peter Prautzsch

Fever Drawings

(Palacmusic)

Dès les premières mesures de Fever Drawings, Peter Prautzsch prend nos sens en otage, leur injectant par toutes les pores de la peau une telle profusion de polyrythmies et de textures à la densité poétique, qu’il est impossible de ne pas être intrigué par ce nouvel opus, très loin des oeuvres ambient de son auteur, même si quelques réminiscences flottent parfois de-ci de-là, à l’image du somptueux Unfold Fully, aux cordes suspendues et vocaux loopés enrobées de percussions tribales à la montée en puissance hypnotique. Mais ce qui frappe par dessus tout, c’est la maitrise de Peter Prautzsch à construire des mélodies enivrantes aux couches multiples, alternant constamment les effets de surprise d’un track à l’autre, capable de changer de braquet même en pleine ascension, infiltrant chaque espace minutieusement, conjuguant merveilleusement une certaine idée de la pop, de miniatures jazz, d’orfèvrerie classique et de musique électronique sous tous ses coutures ou presque, tutoyant beauté astrale et dancefloor haute-couture, abstraction onirique et impulsions charnelles. Avec Fever Drawings, Peter Prautzsch signe un des albums les plus singuliers de 2015, très loin des modes et des courants, axant sa musique vers des sphères lumineuses, flirtant tout en délicatesse, avec les cimes de la Magnificence. Sublime.

Roland Torres

Site : peter-prautzsch.com 

PeterPrautzsch

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s