Monophona

Monophona

Black On Black

(Self Released)

C’est du Luxembourg que nous arrive une des belles surprises electro pop de ce début d’année 2015, avec la sortie du deuxième opus de Monophona, intitulé Black On Black, confectionné autour de plongées folk et d’échappées electroniques, pour un downtempo flottant sur les mers calmes d’un trip hop à la nonchalance entrainante. On est happé dès les premières mesures de Black On Black, entrainé vers les profondeurs d’une musique abyssale, qui sous des atours minimalistes sait se faire mouvante d’un titre à l’autre, injectant habilement montées rock, Yes Yes, accalmies folk, A Mole Like A Breadcrumb, poussées dancefloor, Forest Of Wonders, le tout pour un album qui aime jouer la carte de l’éclectisme pour mieux brouiller les frontières, faisant défiler des paysages à la géographie caillouteuse, à la croisée des univers de The Hundreds,  Lamb et Trentemøller. Porté par la voix de Claudine, les 10 titres sont imprégnés d’une noirceur envoutante qui attire l’oreille, de par le travail sur les textures élaborées par Chook, combinaison chimique d’organique et d’électronique, de douceur enivrante et de dureté saturée, combat amical d’extrêmes faits pour s’entendre. Avec Black On Black, Monophona livre un opus à l’équilibre parfait, fait de tensions et de forces coulissantes, de beauté vénéneuse et de ravissement souterrain. Très fortement conseillé.

Roland Torres

Sites : www.monophona.com / soundcloud.com/monophona

monophona

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s