OAKE

OAKE

Auferstehung

(Downwards)

C’est sur le toujours très à la pointe label Downwards, qui fêtait l’année dernière ses 20 ans d’existence, que sort le premier album, Auferstehung, du mystérieux duo germanique OAKE. Batissant des structures sonores aux confluents de l’indus et de la cold wave, OAKE envoute de pas sa retenue constante, tenant en laisse la puissance souterraine qui parcourt l’ensemble des 11 tracks, entre poésie romantique et échappées cinématographiques post-apocalyptiques. Les voix disséminées en pointillés, sous les couches de synthés charnels, confèrent une sensation d’âme emprisonnée par des amas de froideur ankylosante. C’est à une marche funèbe élégante que semble nous inviter Auferstehung, invoquant la beauté éthérée de Cocteau Twins et la puissance classique d’un Raime, construisant des cathédrales de verre aux structures métalliques. Un opus aux tensions subtiles et omniprésentes qui accaparent chacun de nos sens pour les retourner avec une douceur enivrante à la sauvagerie pastelle liquoreuse passionnante. Vital.

Roland Torres

Sites : oakemusic.tumblr.com / soundcloud.com/oake

oake

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s