Clarity

Clarity

Infinite

(Samurai Music)

Il y a chez Owen Brown aka Clarity, une faculté à créer des ambiances captivantes d’un bout à l’autre de son premier opus Infinite, qui ne laissent pas indifférent, projections sans concession d’une drum’n’bass secouée de spasmes dubstep et jungle, traversés de sas de décompression en chute libre. Profondément sombre et souterraine, sa musique déploie une ingéniosité tentaculaire pour donner naissance à des ambiances futuristes construites à coups de perforations chirurgicales, habillées  de leur plus simple apparat. Les rythmiques donnent ici la pulsation et la mesure, projetant des mélodies tribales aux loops hypnotiques. Les machines s’habillent de profondeur stellaire et de chair noircie, dérapant sur des parterres de mélodies glissantes et de tempos aux fluctuations suspendues, entre ralentis ambient opaques et explosions dynamiques quantiques. Infinite peut aussi prendre des contours de techno boiteuse, à l’image de l’étrange Malformation, dont le titre à lui seul est une invitation à reculons sur des mesures aux avancées éclopées. Clarity lache les comptes à rebours sur des terres désertiques qui ne sont pas sans évoquer le croisement de travaux de maitres à danser tels que Optical, Die ou Photek, branchant ses compositions à des électrodes aux poussées cérébrales et envolées viscérales. Vital.

Roland Torres

Site : soundcloud.com/claritymusik

CLARITY_INFINITE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s