Objekt

Objekt

Flatland

(PAN)

Avec son premier album Flatland, TJ Hertz alias Objekt semble bien décider à remettre certaines choses à leur place, comme les différences chaque jour plus réduites, entre sound design et création artistique. Entre artisanat, art et produit de consommation. Et si toutes ces divergences étaient condamnées dans un futur proche à ne faire plus qu’un seul et même objet de tous les désirs, quel serait-il ? Peut-être Flatland, oeuvre protéiforme qui nous fait accéder à une musique habitée de réalité modifiée, où tous les aspects se retrouvent projetés dans un grain bain kaléidoscopique, où l’experimental rejoint la techno, l’ambient, la bass music, voir même le rock, à l’image du technobilly Strays. Objekt a su digérer et disséquer le passé pour en extraire une musique à la complexité savante et à l’instantanéité animale, faisant intervenir simultanément sensoriel et intellect, regardant droit devant, vers un espace temps encore flou dans lequel il évolue avec quelques autres (Lucy, Demdike Stare, Lee Gamble, Andy Stott…) à peindre l’univers dans une autre couleur et nous faire sauter dans un vide interstellaire aux profondeurs effrayantes et malgré tout envoutantes. Avec Flatland, Objekt dessine les contours d’un monde fluide aux mouvements incessants, où l’aléatoire pourrait prendre une forme de constante explosion métronomique dans un chaos à l’organisation intrinsèque inéluctable. Vital.

Roland Torres

Sites : soundcloud.com/keinobjekt / keinobjekt.de

Objekt-Flatland

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s