Inigo Kennedy

Inigo Kennedy

Vaudeville

(Token)

Il n’est jamais trop tard pour parler de la sortie d’un album, même si celle-ci remonte à quelques mois et surtout lorsque le projet s’avère être dans son genre, un des albums les plus excitants de l’année. Il faut dire que Vaudeville, le nouvel opus de l’artiste anglais Inigo Kennedy, qui oeuvre depuis maintenant presque 20 ans, n’est pas des plus faciles à entendre/comprendre/ressentir, tant les moyens qu’il utilise jouent sur différentes strates, que ce soit de prime abord par son extrême accessibilité, se révélant bien plus complexe qu’il n’y semble au fil d’écoutes répétées, laissant exploser à la lumière le travail titanesque effectué pour la composition de ces 10 tracks tout en puissance subtile, où les kicks binaires répondent en harmonie, à des mélodies à la mélancolie lumineuse. Inigo Kennedy nous entraine dans des paysages sonores minutieusement élaborés à coups de sound design percutant, où l’on peut croiser les contours d’une techno à la Surgeon mâtinée d’envolées très Plaid, le tout semblant produit par Lucy le boss de Stroboscopic Artefacts. Vaudeville est un objet à l’envergure émotionnelle singulière dont la noirceur sait s’habiller en couleurs claires, pour une musique aux ouvertures spacieuses renversantes. Un opus à faire ployer les échines et retourner la raison. Magistral.

Roland Torres

Site : http://www.inigokennedy.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s