Nima

Nima

See Feel Reel

(Harsh Riddims)

Découverte au détour d’un blog, c’est sur le tout jeune label Harsh Riddims que sort en cassette et en digital, l’album See Feel Reel de la mystérieuse américaine Nima alias Kristine Lirio, résonnant longuement en nous, une fois ses 10 tracks ayant défilé entre nos oreilles. Construit à coups de rythmiques cassées, d’expérimentations viscérales et de naïveté charnelle, See Feel Reel pulse comme un album caché de Leïla, avec qui elle partage le même goût pour les ambiances cinématographiques d’un troisième genre. Sensible et touchante dans sa façon de chanter, Nima épouse de sa voix les courbes d’une urbanité aux flux constants, donnant au r’n’b des courbes electro indus à l’image du titre Come Around appuyé par les samples de batterie de L.W.H. et de guitare de Clownshoes. Les instruments ne se limitent pas à jouer les textures d’usine, mais se voient déformer à travers des filtres qui sont plus à rapprocher de la poésie. Qualifiant souvent sa musique de dévotionnelle, Nima crée un monde en suspension traversé d’entités fantomatiques accrochées à de lourdes chaines nuageuses, cousine américaine d’une Copeland. Surfant sur des montagnes à la beauté escarpée et de cimes coupantes, See Feel Reel laisse un gout étrange au plus profond de nos sens, déboussolant nos GPS internes pour les projeter sur des murs de rythmes réincarnés en mélodies à l’avant-gardisme délicieusement savoureux. Vital.

Roland Torres

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s