Alex Banks

Alex Banks

Illuminate

(Monkeytown Records/ La Baleine)

alexbanks

Nouveau venu dans l’écurie Monkeytown Records, l’anglais Alex Banks livre un premier album Illuminate qui en jette, que ce soit de par les compositions tirées au couteau, où chaque élément semble avoir été longuement pensé et travaillé avant de trouver sa place définitive, ainsi que par sa diversité mélodique, alternant titres dansants et ambiances chill évanescentes. A ranger aux cotés de Daniel Avery et Nicolas Jaar, qu’il cite lui même comme références, Alex Banks développe pourtant un univers qui lui est propre, où la sensualité prend une part prédominante dans chacune de ses compositions, intégrant éléments post-dubstep, electro charnelle et r’n’b futuriste, le tout appuyé magistralement par les vocaux d’Elizabeth Bernholz (Gazelle Twin). Avec ce premier album, le britannique semble bien parti pour s’inscrire comme un des noms qu’il faudra suivre de très près en cette année 2014. Vital.

Roland Torres

Site : soundcloud.com/alexbanksmusic

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s