Angel Olsen

Angel Olsen

Burn Your Fire For No Witness

(Jagjaguwar / Pias)

AngelOlsen

Si son premier album Half Way Home était sorti fin 2012 dans la plus grande discrétion, il n’en va pas de même pour Burn Your Fire For No Witness de l’américaine Angel Olsen, à grands coups de promo depuis le début de l’année, via la sortie de clips, de sessions et de mise en avant de tracks via Pitchfork entre autres, qui a classé White Fire comme titre de la semaine. Angel Olsen n’est pourtant pas une inconnue dans le cercle de la folk et du rock lo-fi, on a déjà pu l’entendre aux cotés de Bonnie Prince Billy ou The Cairo Gang. Avec son nouvel opus, elle délaisse la folk tendance country de ses débuts pour ouvrir sa musique à plus d’électricité, à l’image du tubesque Forgiven/Forgotten à l’approche résolument Pixies. Angel Olsen diversifie ses compositions avec une grande liberté, alternant instants de béatitude renversante avec le sublime White Fire, pendant féminin d’un Leonard Cohen transi, d’expéditions rock, Hi-Five, High & Wild, Stars et de titres de folk dépouillés jusqu’à la moelle, Dance Slow Decades, Enemy, Unfucktheworld à l’accent très Hank Williams… En résumé, un excellent album de folk rock qui devrait voir le nom d’Angel Olsen retentir un peu partout en cette année 2014. Très fortement recommandé.

Roland Torres

Site : angelolsen.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.