I Break Horses

I Break Horses

Chiaroscuro

(Bella Union)

IBreakHorses

Originaire de Stockholm, le duo I Break Horses emmené par la chanteuse Maria Linden et Fredrick Balk délivre un nouvel opus Chiaroscuro (Clair/Obscur en italien) qui voit les synthés déviants tresser des cathédrales de mélodies fortement ancrées dans le son des eighties, évoquant un croisement entre Grimes, Beach House, Chromatics et le Crystal Castles des débuts auréolé de nappes à la Ulrich Schnauss, le tout appuyé par des rythmiques dance pop plus affirmés que sur leur premier album Hearts. Pétri de bonnes intentions, I Break Horses ne semble pas chercher à donner dans l’originalité, se concentrant avant tout sur l’efficacité des compositions, bâtissant des titres à la douceur hypnotique, délaissant le shoegaze de leurs débuts au profit d’une synth pop minimaliste à l’effet caressant. De la dream pop pour passer l’hiver au coin du feu.

Roland Torres

Site : www.ibreakhorses.se

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s