Gesaffelstein

Gesaffelstein

Aleph

(Parlophone)

gesaffelstein

Disons le tout de suite, j’aurais adoré aimer le premier album de Gesaffelstein, lui qui a produit 2 titres sur le Yeezus de Kanye West, mais lorsqu’on pompe aussi honteusement d’autres, comme le track Rain Of Petals de Visonia en faisant passer Nameless pour un titre original (voir clips comparatifs ci-dessous), on a presque envie d’arrêter là, la critique de Aleph. Et oui, finalement le tant attendu opus de Gesaffelstein est une belle coquille vide, avec ses tracks puisant allègrement chez d’autres, de D.A.F en passant par The Hacker, Front 242, voir même du coté de Miss Kittin, etc… n’apportant rien de nouveau dans le secteur de l’electro, à part sa belle gueule, mais ça ne suffit pas à faire passer la pilule. Et lorsqu’il se lance dans le hip hop avec Hellifornia, on a l’impression d’entendre une vieille production de Cypress Hill matinée d’electro cheap. Alors oui, le garçon a une certaine culture musicale mais nullement digérée, et plagiée sans aucune vergogne, proposant un disque sans ligne directrice aux tangentes continuellement floues et incertaines. Un album pour introduire l’electro à un public jeune et néophyte avide de secousses pour Parc des expositions, quand aux amateurs du genre, passez votre chemin. N’en disons pas plus sur Aleph, opus de tous les plagiats comme d’autres en écriture.

Roland Torres

Sites : www.gesaffelstein.com

www.gesaffelstein.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s