Pusha T.

Pusha T.

My Name Is My name

(GOOD Music)

pusha-t-my-name-is-my-name

Terrence Thornton aka Pusha T., membre du duo Clipse avec son frère Malice, petit protégé de Kany West pour lequel il posait sa voix sur son album Cruel Summer, sort à 36 ans son premier album solo, dont le titre à lui seul donne le ton, My Name Is My Name. Se posant comme prétendant au trône très convoité, de rappeur le plus viscéral du moment, Pusha T. ne donne pas dans la démesure avec ses productions minimalistes mais s’offre une pléiade de featurings (Chris Brown, Rick Ross, Pharrell, Kendrick Lamar, The Dream,  Jeezy, Kelly Rowland, 2 Chainz, Big Sean, Future…)  qui viennent orner son hip hop sombre et rampant. My Name Is My Name bien que truffé de titres époustouflants, n’est pourtant pas l’album de l’année comme aime le proclamer son auteur, certains morceaux aux relents trop calibrés r&b font descendre la température. On préfère Pusha T. lorsqu’il envoie des punch lines puissantes sur groove poisseux qui dévalent lourdement le long de notre échine, à l’image de l’énorme Numbers On The Boards avec sa basse rampante et ses percussions sales et rugueuses. Ancré dans un certain classicisme, My Name Is My Name, joue pourtant son rôle d’album de très haute facture, ratant de peu le haut du podium. Le prochain peut-être ?

Roland Torres

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s