A Terrible Splendour

A Terrible Splendour

Poseurs

(Desire / Modulor)

aterriblesplendourLe duo londonien A Terrible Splendour revisite la synth wave romantique avec une touche de cabaret à la Bertold Brecht sur son premier album Poseurs. Bien que fortement ancrés dans les années 80, MM Lyle et Martin Block parviennent à insuffler à leur musique suffisamment de singularité pour rendre leur musique attachante, marchant sur les traces de Human League et de Visage sans sombrer dans les poncifs du genre. Les climats plutôt sombres, romantisme oblige, sont secoués par des tempos entrainants qui nous propulsent sur un dancefloor aux visages poudrés de blanc, territoire d’une jeunesse happée par la crise ambiante et dont le seul espoir est de chanter sa rébellion et ses frustations. A Terrible Splendour compose des tracks entêtants, instantanés d’un présent qui regarde le temps se répéter inlassablement et dont la seule issue est de se l’approprier, pour tenter de le faire évoluer vers un ailleurs meilleur, où l’espoir caresse l’horizon à coups de mélodies en clair/obscur. Très fortement recommandé.

Roland Torres

Sites : www.aterriblesplendour.com

soundcloud.com/aterriblesplendour

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s