Co La

Co La

Moody Coup

(Software)

cola

Pour ceux qui auraient jeté une oreille sur le premier album de Matt Papich alias Co La, Daydream Repeater, qui voyait le dub se voir laminer en tranches à coups de cuts surannés, ils pourraient être surpris par son deuxième opus Moody Coup, aux structures electronica jazz à la complexité dignes de Four Tet. Co La invente un genre à part, forme de house futuriste nourrie d’exotica soul à la délicatesse enivrante et de glitches oniriques. Les samples sont désossés jusqu’à la moelle pour servir de structure aux mélodies rythmiques foisonnantes, dont le mouvement perpétuel semble glisser entre les oreilles. Moody Coup est un aller simple dans l’immensité de l’espace, un plongeon dans le bleu de l’océan, une musique mystique qui semble traquer la structure parfaite, l’immensément grand et l’infiniment petit. Co La est un musicien qui utilise les lois de la physique pour nourrir son univers, renversant les structures jusqu’à son effacement. Les interruptions microscopiques adossées et cabossées à coups d’abrasions concrètes offrent toute leur puissance à ces 10 tracks naviguant en permanence sur les eaux de la fragilité. Un album d’une intensité rare, construit de souffles et de respirations, à pleurer. Vital.

Roland Torres

Site : meltersdelight.tumblr.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.