Dillon

Dillon

This Silence Kills

(BPitch Control / La Baleine)

Du haut de ses 21 ans Dominique Dillon de Byington alias Dillon arrive sur la pointe des pieds avec un premier album, This Silence Kills, tout simplement impressionnant. Repéré par le génial DJ Koze, Dillon allume nos coeurs avec sa voix à la fragilité éraillée, composant des mélodies surgit d’un imaginaire rêveur où les pianos se font glissant, les cuivres espiègles, les harpes mutines, le tout couronné par des arrangements électroniques subtiles. Grande fan de Billie Holiday avec qui elle partage le gout pour la sensibilité à fleur de peau, l’univers de Dillon ressemble à celui d’une petite fille timide qui aurait grandi trop vite se cachant derrière une créativité débordante. Le silence de Dillon ne tue pas, surtout lorsque sa musique comble les vides avec autant de grâce et d’émotion. Une des plus belles découvertes de cette année. Vital.

Roland Torres

Sites :  www.myspace.com/ladybird

www.dillon-music.com

Vidéos :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.